I – Qui es-tu ?  

Dans quelle filière étais-tu au Lycée Turgot ? 

J’étais étudiante en D1 (Droit Économie).

Selon toi, quel type d’élève es-tu (le bosseur, le chanceux, l’angoissé) ? 

Bosseur zen, pas de prise de tête avant la 2e année, j’ai suivi le rythme de la prépa tranquillement.

Quel est ton projet professionnel ?

Pour l’instant, j’aimerai devenir consultante en stratégie ou avocate en droit de la concurrence, je vais tester les deux pendant mon année de césure et je verrai après !


II – Ton master  

Quel master as-tu suivi (ou suis-tu actuellement) ?

Je suis un master en double diplôme droit commerce à l’EDHEC.

Quelles matieres sont enseignées dans ce master ?

Il y a deux grands pans de matières avec les coefficients entre parenthèses : 

  • Droit des affaires : droit de la concurrence (4), droit des entreprises en difficulté (4), pénal des affaires, droit international privé (3), régime général des obligations (3), RSE (2), droit social (4), international commercial law (3), contrats commerciaux (2), effets de commerce (2), contrats et marchés publics (2), droit pénal des affaires (2) et initiation à la pratique du procès (1). 
  • Commerce : introduction à la finance et aux data analysis, corporate finance (3), comptabilité fiscalité, analyse de rapports financiers d’entreprise (3), marketing (3), strategic management (3), cost accounting and control (4), ingénierie contractuelle et structurelle (3), tax (3).
Quels sont les débouchés ?

Il y a de nombreux débouchés : les cabinets d’avocats, les branches fiscalités des cabinets d’audit type Deloitte ou pwc, les directions juridiques d’entreprises, les métiers entre deux type avocats de fonds d’investissements. Il y aussi énormément de débouchés en commerce (lobbying, marketing, consulting etc).

Quelles sont les qualités requises

Il faut forcément un peu de rigueur mais, si on ne l’a pas, on passe quand même. Il faut aussi avoir des bonnes bases en mathématiques et autres. Il ne faut vraiment pas avoir un gros niveau mais l’EDHEC ne souhaite plus passer pour l’école dans laquelle tu achètes ton diplôme donc le niveau se renforce.

Quelles sont les difficultés ?

La plus grosse difficulté concerne surtout l’arrivée à l’école après la classe préparatoire. On n’a pas envie de travailler mais le rythme est tout de même dur. Il faut travailler régulièrement et en autonomie alors qu’on a déjà des journées de 8h-18h parfois. Après, il est tout de même possible de valider même sans travailler mais ce n’est pas ce à quoi on s’attend en école de commerce.


III – Ta satisfaction 

Pourquoi avoir choisi ce matser ? Quelles étaient tes attentes

Je voulais trouver quelque-chose de plus pratique et concret. Après deux ans en classe préparatoire, j’étais rodée pour les dissertations mais je me sentais très peu sûre de moi sur le plan pratique. Je pensais ne pas pouvoir me débrouiller seule. Sur ce point, les associations aident énormément. De plus, après avoir obtenu un bac ES (économique et social) sans la spécialité mathématique, on ne rentre pas en double licence droit-économie facilement. Pour moi, l’EDHEC était le seul moyen de garder ça et de le tourner vraiment sur la pratique, l’analyse de performance et la gestion d’affaires etc

Ce master a-t-il répondu à tes attentes ?

Oui, plutôt ! Les associations m’ont complètement décoincé de mon côté peu débrouillard et j’ai pris confiance en moi. Les cours m’ont permis de mieux comprendre ce qui me plaisait en pratique notamment dans tout ce qui est économie-gestion. J’ai aussi beaucoup bénéficié des bons points a côté type alumnis et formation aux entretiens. Pour le métier, on ne le dira jamais assez, pas besoin d’un background de fou, faites ce qui vous plaît peu importe l’école que vous avez !

Quel est ton mot de la fin pour les étudiants ?

Avancez toujours plus ! Il n’y a pas un métier de rêve à atteindre mais plein de métiers à tester.  Allez vers ce qui vous plaît et surtout peu importe votre rythme, écoutez-vous et faites-vous confiance ! Aucun métier ne nécessite d’ailleurs des grands génies avec 10 000 compétences, vous allez trouver. Écoutez aussi les autres notamment pour mieux connaître comment vous êtes perçu, quels sont vos points forts… C’est toujours cool d’avoir un regard extérieur mais les jugements des autres sur tel ou tel métier, il faut vraiment s’en défaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s