Qui es-tu ?

Dans quelle filière étais-tu au lycée Turgot ?

J’étais en PCSI/PC lors de mes années prépa. 

Selon toi, quel type d’élève étais-tu (le bosseur, le chanceux, l’ambitieux) ? 

J’étais plutôt bosseur et ambitieux.

Que t’a apporté la prépa dans la suite de ton parcours ? 

La prépa m’a, tout d’abord, apporté le bagage scientifique nécessaire pour poursuivre en formation d’ingénieur mais aussi une solide méthode de travail, une résistance au stress et une grande habilité à travailler sous pression. Ce sont des acquis qui me servent énormément dans mon métier aujourd’hui.  

Ton activité

Définis ton métier en trois mots clefs. Pourquoi ? 

Je suis ingénieur chargé d’études dans la production d’électricité nucléaire. Mon métier consiste à réaliser des études servant, d’une part, au dimensionnement des futures centrales nucléaires, et d’autre part, à maintenir, modifier le parc nucléaire existant en y intégrant de nouvelles exigences pour en améliorer la sureté.

Quelles sont les études et les formations nécessaires pour exercer cette profession ?

Ce métier requiert un solide bagage scientifique. Un parcours prépa + école d’ingénieur spécialisée en énergie/électrcité semble être la voie royale. On peut, toutefois, y accéder après un master scientifique à la FAC (génie électrique ou génie mécanique) ou après une école d’ingénieur généraliste complétée par un Mastère Spécialisé (BAC+6) en énergie proposé par certaines grandes écoles.

As-tu des responsabilités managériales ? 

Avec mon niveau d’expérience, je n’ai pas encore de responsabilités managériales, mais cela pourrait survenir après quelques années d’expériences dans le cadre d’une évolution professionnelle.

Es-tu en lien avec l’international ?

Oui, je suis amené à travailler avec l’international avec nos sites situés en Angleterre et en Allemagne notamment. Lors de ma précédente expérience chez TOTAL, j’ai énormément travaillé avec des collaborateurs aux États-Unis et en Belgique.

Travailles-tu seul ou en équipe ? Travailles-tu en équipe (cabinet, prestataires…) ?

Dans le cadre de mon activité, je travaille énormément en équipe que ça soit avec des collègues de mon département, d’autres départements internes à EDF mais aussi avec des entreprises externes à qui on confie des études.

Ingénieur Pilote d’études dans l’énergie nucléaire, ça gagne combien ?

En fonction de l’expérience et du type d’entreprise, on a un salaire compris entre 45 000 et 60 000 euros annuel en début de carrière.

Quelles sont les possibilités d’évolution ?  

Les possibilités d’évolution sont nombreuses et dépendent de la taille de l’entreprise. Après une première expérience sur ce poste qui dure en moyenne 3 ans, on peut, par exemple, rester dans le secteur de l’étude et évoluer en tant qu’Engineering manager où l’on va manager plusieurs chargés d’études. Cela permettra ensuite d’évoluer vers des postes de responsable d’unité ou directeur de centrales. On peut également, dans les grandes entreprises, totalement changer de métier et aller dans un autre domaine (ingénieur exploitation, ingénieur R&D). Il y a vraiment une multitude d’évolutions possibles. 

C’est quoi ta journée type ?  

Ma journée type, c’est :

  • réceptionner des demandes d’études de différents sites nucléaires
  • la réalisation de ces études (notes de calcul) en sollicitant parfois différentes entités/collègues/cabinet de conseil (mails, échanges téléphoniques)
  • des réunions avec les différentes parties citées précédemment.

Les trois qualités à avoir ?

Il faut avoir une grande rigueur, un esprit de synthèse, une capacité à travailler vite et sous pression.

Les compétences indispensables ? 

Je dirai tout simplement un solide bagage scientifique pour pouvoir comprendre très rapidement les demandes des sites et y apporter un retour précis et rapide.

Quelles sont les difficultés inhérentes à ce métier ? 

La plus grande difficulté réside dans la multitude de sollicitation avec des échéances assez courtes. On a souvent le sentiment d’être en grande partie du temps dans le rush.

Ton parcours

Comment en es-tu arrivé à faire ce métier ?

Après deux années de Prépa à Turgot, j’ai intégré une école d’ingénieur généraliste (EICESI) au sein de laquelle j’ai effectué un cursus de trois années d’ingénieur en apprentissage au sein du groupe RTE (filiale d’EDF). Cela m’a permis de découvrir le métier d’ingénieur dans son aspect pratique. J’ai eu la chance pendant mon cursus d’ingénieur de réaliser un programme d’échange (double diplôme en ingénierie génie civile et environnementale) à l’université de Las Vegas aux États-Unis. Suite à cela, j’ai réalisé un Mastère Spécialisé en Energie à Mines ParisTech ce qui m’a permis, par la suite, d’accéder aux métiers de l’énergie.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?  

J’ai toujours été passionné par la science. De plus, le métier d’ingénieur en énergie est pour moi le moyen de retrouver ma passion dans mon travail.

Voulais-tu faire cette profession lors de tes études ? Si oui, ce métier répond-il à tes attentes ? 

Initialement, je voulais être médecin. Je me suis retrouvé dans ce métier et plus principalement dans ce secteur par la force des choses en le découvrant via mon alternance et en m’y intéressant de plus en plus.

Ta satisfaction

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ta profession ? 

J’adore le fait de résoudre des problèmes complexes. J’ai l’impression de me surpasser tous les jours.

Que t’apporte ce métier sur le plan personnel ? 

Ce métier m’apporte beaucoup de fierté personnelle grâce à l’idée de travailler pour une cause visible et surtout essentielle (produire de l’électricité bas carbone).

Vous souhaitez poser des questions à Lionel Mossoa ? Rendez-vous sur l’annuaire ICI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s