Chaque mois, l’actualité est décortiquée par nos Alumni scribouilleurs. Au prisme de leurs expertises, ils analysent les faits qui les ont marqués. Ce mois-ci, Salomé vous explique comment Stephen Hawking peut être de bon conseil pour les khôlle d’entretien (ou les conversations avec les collègues !).

 

Résister à l’individualisme et à l’isolationnisme pour la survie de l’Humanité

En juillet 2016, dans le journal The Guardian, l’astrophysicien explique que pour espérer survivre aux importants défis à venir, le réchauffement climatique, la production alimentaire ou encore la surpopulation, il faudra résister à l’individualisme et l’isolationnisme qui nourrissent les mouvements politiques :

« Nous allons devoir nous adapter, repenser, recentrer et modifier certaines de nos hypothèses fondamentales sur ce que nous entendons par la richesse, les biens, par les miens, par les vôtres. Comme les enfants, nous allons devoir apprendre à partager

Si nous échouons, alors les forces qui ont contribué au Brexit, la progression de l’isolationnisme, qui naît du manque de partage, d’une définition biaisée de la richesse et de l’incapacité de la partager plus équitablement, à la fois dans les États mais aussi entre eux, se renforceront. Si cela arrivait, je ne serais pas optimiste pour le futur de notre espèce ».

Faisons part de cela à Donald Trump, qui multiplie les mesures isolationnistes. Seulement 3 jours après son investiture, il a rompu le traité promettant la création d’un partenariat Trans Pacifique destiné à mettre en place une vaste zone de libre échange entre 12 pays. Récemment, il a aussi instauré des taxes douanières sur l’acier et l’aluminium, à hauteur de 25% et 10% respectivement. De quoi renforcer la bonne entente mondiale…

 

Mise en garde de Stephen Hawking quant aux dangers de l’intelligence artificielle

Selon S. Hawking, « le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait signifier la fin de l’espèce humaine ».  Et ce n’est pas une constatation récente puisqu’en 2014, l’astrophysicien tirait déjà le signal d’alarme :

« Si l’impact de l’AI (Intelligence Artificielle) à court terme dépend de qui la contrôle, l’impact à long terme dépend du moment où l’on pourra encore la contrôler », The Independant.

Et ce n’est pas le seul à alerter des dangers des progrès technologiques. Dans un tout autre domaine, Elon Musk et Bill Gates craignent aussi que l’homme se retrouve dépassé par une technologie qu’il aura lui-même créée.

Devrait-on s’inquiéter du progrès ?

 

L’éternel débat : Science et Religion : à la recherche de l’essence de l’univers 

Stephen Hawking faisait parti des scientifiques à la recherche d’une explication de la création de l’univers et de preuves de l’existence ou non d’un Dieu originateur.

Dans « Brève histoire du temps », publié en 1988, Stephen Hawking énonce sa « Théorie du Tout » :

« Si nous découvrons une théorie complète sur l’univers, ce sera le triomphe ultime de la raison humaine, dès lors nous connaîtrons la pensée de Dieu ». 

Plus tard, le scientifique revient sur ses pas pour soutenir une toute nouvelle pensée, aux antipodes de la première, celle de la non-nécessité de l’existence de Dieu. Il justifie cela par la gravité, comme raison de l’autocréation de l’univers, rendant inutile l’existence d’un dieu créateur.

La création spontanée de l’univers est-elle une preuve suffisante à la non existence d’un Dieu ? Pourquoi chercher une vérité scientifique à toute manifestation terrestre ?

Ne peut-on pas croire en l’irrationnel ?

 

Et concernant sa théorie du Boson de Higgs… je vous laisse le soin d’aller la découvrir!!!

Salomé Hini 

Pour aller plus loin : 

  • « Mort de Stephen Hawking : l’astrophysicien en cinq idées sur l’univers », France Culture, 14/03/2018
  • « Extraterrestres, Trump, religion : quand Stephen Hawking mettait en garde l’humanité », Les Echos, 14/03/2018
  • « Stephen Hawking était-il plus reconnu pour ses découvertes ou pour ses talents de vulgarisateur? », Le Huffington Post, 14/03/2018

Pour bénéficier de toutes les actus de Turgot Alumni, abonnez-vous à la newsletter !

Crédits photos : Wikimedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s